7 juin 2011

MOCOCHA



Toujours dans le quartier Mouffetard, j'ai remarqué cette petite boutique qui permet de tester des chocolats et des confiseries de très haut niveaux. Pas moins de 2 MOF (Meilleur Ouvrier de France en pâtisserie, confiserie ou chocolat), 3 maîtres-artisans et une sélection de produits (dont une découverte qui change tous les 2 mois) sont représentés dans ce petit espace très accueillant.
J'aime beaucoup ces petites boutiques à taille humaine où l'on prend le temps de vous expliquer les produits ou de vous renseigner sur la démarche des fabricants. C'est en grande partie dû à la générosité et à la gentillesse de Marie qui en a eu l'idée. C'est une sélection personnelle, affective, centrée sur la province mais aussi solide et curieuse. En témoigne ses propositions:

Au niveau des chocolatiers, le fameux Chapon mais aussi les moins célèbres Fabrice Gillotte (MOF, Ier chocolatier de France 2009) et Jacques Bellanger (MOF). Le premier a un vrai talent pour exhaler les parfums de fruit dans ces bombons de chocolat, sans doute grâce à l'utilisation d'une machine de son invention qui permet d'en extraire l'eau et l'oxygène. Le second maîtrise parfaitement l'art de l'infusion notamment dans les ganaches. Je vous recommande également de tester ces petits macarons conservés au frais, au moelleux et au fondant incroyable une fois remis à température ambiante. Une partie de leur collection seulement est présentée mais elle change tous les 15 jours. D'ici quelques jours, Marie mettra en vente des "macarons glacés", où l'on pourra choisir séparément le parfum du biscuit coupé en deux et de la crème glacée. Si cela ne vous tente toujours pas, ne passez pas votre tour et prenez un chocolat chaud, ou bien achetez des pistoles Weiss pour le réaliser vous même!
La carte des tendres s'agrandit largement puisque la découverte du moment est un chocolatier de Brooklyn! "NUNU" travaille, en bio et en solidaire, des associations inédites voire impossibles en France: expresso, Peanut-caramel ou ganache Prosecco. Étonnant. Malgré l'utilisation de Trinitario et de Criollo comme chocolat de couverture, les bonbons sont nettement moins fins que les oeuvres des orfèvres cités plus haut et un peu écoeurant.

La guimauve fraîche (3 parfums dont la cerise que j'ai testé) que Marie déroule et coupe à la demande est incroyable. Le parfum est bien marqué et la texture fondante.
Je n'ai pas testé les massepains parce que je ne veux pas prendre 3 kilos à chaque fois, mais ils étaient très beaux. Ils sont joliment peint à la main un par un et réalisés à partir de recettes originales.

Et c'est pas tout! Vous pourrez céder à la tentation d'un caramel en bloc frais sur des morceaux de biscuit ou de pralin, des pâtes à tartiner, des moulages, des pâtes, du piment et même des savons au chocolat! Je vous conseille d'aller faire un tour sur le site qui présente toutes les nouveautés régulièrement mises à jour.
Je discute, j'achète, je goûte mais un jour il faudra que je participe aux ateliers que ce genre de boutiques mettent de plus en plus en place. Si tel est votre cas, n'hésitez pas en m'en faire part.


Mococha
89 rue Mouffetard, Paris 5
www.chocolatsmococha.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire