9 janvier 2017

La Caravane Passe, burgers du monde

Sur la bonne route


Dans une ambiance Motown funky, l'équipage de la Caravane passe sont temps à intégrer le vaste monde entre deux tranches de bun bien balancées
S'ils ont pris la bonne route, c'est parce qu'ils n'essaient pas de nous épater mais de retranscrire les saveurs d'ailleurs en toute franchise.


Ce modeste (en com') restaurant en dehors des radars peut se targuer d'avoir trouver la voie vers le top du burger parisien sans esbroufe, bien dans son jus, ouvert sur le monde et sur les autres, et pourtant ancré dans son quartier






Recettes pertinentes , ingrédients de qualité (pain Gontran Cherrier, viande de boucher, fromages AOP), cuisson parfaite, tout en fait maison (frites en 2 cuissons avec huile de tournesol), bonne ambiance détendue, musique stylée, choix de la taille, etc... tout milite pour mettre le plat en avant. Avant même d'être un burger du monde, c'est un burger qui a du goût, de la saveur et de l’intérêt!

Alors prenez votre passeport et envolez vous pour tailler la route avec le "Thaï" (pain nature sésame pavot, crevettes flambées caramélisées au gingembre, croquant de légumes thaï sautés et basilic thaï), le "Yassa" (émincé de poulet mariné yassa; oignons caramélisés, noix de cajou torréfiées, mimolette vieillie, roquette), "l'Américain" au steak bœuf/veau, pastrami et pickles, le "Jalapenos" au guacamole de jalapenos et poivrons rissolés, le French avec poêlé forestière aux champignons de saison caramélisés, concassé de tomate et morbier, le "Veggie" et même de la soupe et des salades, Fattoush pour le Liban ou Venere pour l'Italie!

Cocktail et bières, We need you!

En détail:

Je vous vois venir: "encore un concept" et "y en a marre des burgers". Vous avez raison il faut être attentif à ce genre de chose. Mais il ne faut pas non plus passer à côté de perles pour de mauvaises raisons et encore moins pour des clichés qui ont vite fait de s'installer. En France, on est naturellement contre au départ, et allergique dans dès que ça s'intalle!

Quand la Caravane Passe m'a contacté, j'étais peu enclin à me remettre sur la piste des burgers que j'avais laissé tombé au profit des nouvelles nourritures du monde qui arrivait. Puis à la lecture de leur projet, j'ai trouvé de la sincérité, l'ingrédient fondamental.

Le burger libanais, frites et sauce maison

Le repas:

Le Chilal
(Kefte bœuf & veau, huile d'olive, tomates pelées, coriandre, menthe, persil plat, oignons cebettes, mousse d'ail au sumac, concombres libanais frais marinés, grenade, fromage tressé Chilal)

Reconduit 3 fois par vote des clients! Comme quoi les parisiens sont ouverts...Tout a du goût, le pain, les sauces dont une mayo aux herbes et vinaigre de framboise, et notamment la crème d'ail dont la recette a été donné par un client. La cuisson du steak bœuf/veau de boucher a donné cette petite croûte qui fait souvent défaut. Un modèle.

Les frites légèrement grasses étaient dans les règles également: croustillantes à l’extérieur et fondantes à l'intérieur. Pas étonnant que le chef soit un vrai cuisinier, cela se voit! Préparations, dressage, cuissons, tout est tenu.

Je ne pourrais pas vos parler des desserts, il n'y en avait plus. Le cheesecake combava, le moelleux au chocolat ou la (vraie) pannacotta aux fruits de saison.... sniff!


Si vous voulez un burger de chef, original, bien réalisé, avec des ingrédients frais dans une ambiance de restaurant de quartier, n'attendez pas que la Caravane Passe, allez à sa rencontre! Vous y trouverez avant tout un restaurant qui accueille le monde et qui régale

La Caravane Passe
100 rue Damrémont 75018
Metro Lamarck Caulaincourt
Tel:  01 42 64 92 21
Facebook

Bugers de 13.90€ à 15.90€, accompagnement frite + salade 2€
Formule Midi (burger au choix + accompagnement + soft drink) 13.90€
Dessert 5.90€ à 6.90€
Burger du mois 16.90€
Happy hour

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire