18 mars 2017

Pizzeria popolare, le dernier Big Mamma

Front populaire


On arrête plus le groupe Big Mamma qui ouvre sa 5ème adresse, avec sans doute le même succès à venir.

La promesse quasi électorale est forte, faire baisser les prix...de la pizza! Notamment en proposant une Margherita DOP à 5€...et des glaces artisanales. Alors on vote?


L'entrée, ça, vous le verrez!


Voilà la clé de la réussite, prix bas, qualité, fraîcheur et cadre soigné. Ce qui fait un joli trousseau. La mariée était en blanc, et les invités pressés, trop? Pensez, il y a déjà des avis sur le net (google maps) avant même l'ouverture...! Ce qui laisse présager de l'attente, dans tous les sens du terme.

Le sous-sol, ça brille!
La déco est sublime. Affirmant encore plus le lien avec le modèle (caché): Pizza East à Londres. Ça en jette, ça envoie en cuisine. Comme chez les britons, tout est ouvert. Une armada italienne prépare et cuit les 4 entrées "street food" de Napoli, les pâtes servies plus rapidement, les "Patti tipici", les fromages artisanaux et les produits à partager (Charcuterie, burrata, etc), les pizza blanches ou rouges (40 minutes d'attente) les desserts et les cocktails.

Il y a 2 services qu'il ne faut pas rater. La queue commence à 12h, voire avant, le dernier accueil est jusqu'à 14h30 au déjeuner. Venez tôt...ou prenez un RTT.



Le repas

Grâce à la rencontre inopinée d'autres mangeurs solitaires, j'ai partagé mon repas avec Pascal, qui venait déjeuner entre 2 équations à 12 inconnus et que je ne connaissais pas. Est-ce ça la magie de Big Mamma?



Mozzarella Fritta (boulettes de bufala frites aux herbes siciliennes sauce caponata aux tomates brulées) Un plaisir simple sur des goûts qui plaisent à tous, frit, sel, tomates. Les herbes donnent un peu de relief. La capo était très très liquide.

La 2ble cuisson donne des textures incroyables

Artichaut alla giuda (double cuisson romaine, sauce cacio e pepe) 
Bravo Pascal! La meilleure entrée. Une triple texture envoûtante et originale, chips pour les pétales, croustillante pour le bord, fondante au cœur. Petite sauce de fromage de brebis cacio e pepe en accompagnement pour relever le tout. Ce qui se fait pas trop en Italie et surtout dans le "Ghetto" à Rome mais qui s'accorde parfaitement. Délicieux!

Cuisson?

Pizza Margherita DOP (mozza fior di latte, tomates San Marzano, basilic)
La fameuse pizza à 5€. Une belle pâte dense et lourde assez humide. La cuisson n'était pas optimale, trop forte et trop courte, mais c'était les premiers jours. Un sacré morceaux à s'envoyer. Surtout qu'il est interdit de laisser le bord selon l'IFP, alias "Italian Food Police". Les tomates étaient très fraîches, légèrement acides. Franchement, pour le prix, elle est très bien. On sent la fermentation de la pâte.

Parma mia!

Assiette de jambon de Parme DOP 24 mois
J'ai décidé - à l'instar de mon voisin de droite, ex habitant vénitien - d'accompagner la pizz' d'une assiette séparée de Parme pour le garder froid et fondant.

Voilà le programme!

Pizza Regina Vittoria (tomates San Marzano, mozza fior di latte, jambon cuit aux herbes, champignons frais, olives taggiasche, herbes siciliennes)
La pizza de Pascal: Aidé de son calculateur intégré, il a su dégoter une superbe pizza qui concentre tout le savoir-faire de Big M. :Cuisson parfaite cette fois, et une pâte mieux levée. Gourmande et équilibrée.


Churros d'Amalfi pour 1,2,4,8 (churros fourrés au gianduja et zeste de citron d'Amalfi)
Une petite sucrerie qu'il faut accepter de s'envoyer après le reste, un peu sèche toutefois. Ne pas laisser refroidir! Ce qui ne devrait pas vous arriver si vous n'êtes pas blogueur, heureusement. J'ai adoré les zeste de citron.


Glaces maison Fior di latte di bufala (supp Chantilly)
Encore une fois le choix de Pascal le grand-frère, celui qui prend toujours les meilleurs plats. Une glace italienne, c'est-à-dire moelleuse au goût marquée de lait frais fermier. La chantilly avait l'air parfumée au citron aussi. Avec la brioche, c'est un final parfait. Mérite de taster les autres parfums.


Bref, la folie est toujours là. Je suis arrivé à 12h15 et j'ai failli passer au 2e service de 13h30/14h. Mais finalement je n'ai attendu qu'un 1/4 d'heure devant le fameux mur des lamentations de Big Mamma, une gigantesque vitrine (blindée j’espère) de bouteilles d'alcool dans les tons orangées.

Un décor impressionnant, deux salles, 250 places je crois, pour un plaisir simple et immédiat, qui plait à tous sauf aux gens pressés ou à ceux à qui le fait de se faire éconduire est considéré comme une humiliation. Il y a des restaurants italiens plus pointus, plus gastro, plus moches mais rarement à ces prix-là. Il faudra évidement prendre sa vision du mal ou du bien en patience...mais à 6.50€ pour une pizza artisanale et un verre de bière maison, c'est imbattable. Et avec un tel décor en plein Paris, il fallait oser! Bravo pour ce geste, même s'il implique de ne pas prendre de réservation (à cause du no show français).


Pizzeria Popolare 
11 rue Réaumur 75002 Paris
Metro Réaumur, Grands Boulevards
Tel:  01 43 41 32 15

Ouvert 12h-15h30, 19h-23h, attention fin de "mise en liste" à 14h30

Entrées "street food Napoli" 8€, Pizza 4€ à 16€, desserts 4€ à 8€


Les articles sur les autres établissements Big Mamma que nous avons tasté
Big Love Caffè, Mamma Primi, East Mamma

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire