9 juin 2018

Hanoï Corner, un coin de Vietnam en France

Paris <-> Hanoi


 

Ne vous trompez pas de sens pour ce nouvelle espace, qui n'a de point commun avec la carte postale que la taille, qui met à l'honneur le thé, le chocolat, le café et la nourriture vietnamienne

Comment Nam - ça ne s'invente pas - et Linh ont-ils réussi à mettre autant de Vietnam dans un si petit espace?


Non pas un voyage, un aller sans retour mais plutôt une rencontre, fraternelle, un lieu de rendez-vous entre 2 cultures, à une heure donnée. 
Ni non plus une vérité absolue, ou une orthodoxie mais le résultat d'une vision et d'une réflexion. 

A la croisée des chemins pour nous faire ressentir un parfum oublié -  la cuisine souvent dévoyée -  et découvrir d'autres plaisirs inconnus.

La qualité des produits a donc été un souci dès le départ, dès l'enregistrement. Au comptoir. Trouver les bons chocolatiers méconnus du grand public, dont certains ont reçu des distinctions internationales: Envie, Azzan, Erithaj,  etc. Pour les avoir tasté au Salon du Chocolat, le niveau est relevé.

Gâteau manioc grillé maison


Pour les thés rares et naturels (excellent thé blanc) comme celui au lotus. Ou le café dont Nam est amoureux. Je l'avais rencontré avant son ouverture lors de dégustations où il m'avait expliqué son projet.
Remettre au goût du jour cette boisson traditionnelle, au lait concentré sans négliger les créations autour des grains de qualité, acheté sur place, au gré des rencontres. D'où la tournante.

Egg yolk vietnamese coffee

Filtre Vietnamien de spécialité, V60, Cococcino glacé (un café froid à la coco, hyper frais), Cà phê Vietnamien au lait (Chaud/Glacé), Chocolat chaud franco-viet, Egg coffee. Ce dernier est plutôt étonnant puisqu’il est préparé avec une mousse d’œuf! Il a été inventé à l'époque des pénuries de lait concentré. Une sorte de sabayon sucré qui donne une texture plus dense qu'une mousse de lait. A mélanger ou pas (j'ai préféré mélangé car j'ai trouvé que boire la café après le sucre le rend plus fade.

Bun au porc, citronnade maison

Et pour la nourriture. Reprenant les 2 mamelles du pays: le bun et le banh mi. Déclinés en boeuf, porc ou végétarien.
Le 1er est traité ici avec respect. Sans clichés ni afféteries. Ni low cost ni 1ere classe. Juste, bon, frais, savoureux, délicat et typé (plutôt nord du pays).
Les nems - sujet touchy - ne sont pas présents avec une très bonne justification: ils alourdissent le plat, ne sont plus frais et croustillants. Le plat est froid: c'est une salade rafraîchissante comme à son origine, du moins selon l'équipe du coin!

La viande est excellente (porc mariné)

J'ai trouvé ça délicieux. Loin des bobuns gras et lourds qu'on trouve partout, et qui malheureusement, sont peut-être recherchés pour ces mauvaises raisons. Les pâtes sont fermes, enfin! La viande est une vraie boulette de porc marinée à la Viet (elle est dérivé d'un plat répandu). Des saveurs nouvelles et fins, à l'image de cette cuisine qui oscille entre parfums délicats et intensité, sans jamais être grasse ou trop épicée.

Enfin un chiffon pandan cake naturel!

Il m'a fallu 2 trajets, dans les 2 sens pour enrichir le parcours. Goûter aux desserts en accord avec les boissons. 
Si le thé s'accorde parfaitement avec le chiffon cake pandan cake (naturel, à partir de la feuille et non de la poudre comme ailleurs), le café très parfumé, se marie lui avec le cake au manioc grillé, aux arômes caramel. Sans compter la pâte de haricot (non tastée).

Pas besoin d'être né avec une cuillère en or!
Si la vaisselle est tradi, la musique est moderne.  Pour ne pas tomber dans la redondance et le cliché. Sans qu'on s'en aperçoive forcément. Ainsi , l'enceinte high tech est une fabrication du pays, en bambou, par un français. Pile dans le thème!


Il me tarde de revenir pour taster le banh mi, en pain d'artisan, et valider un autre billet. Vu la gentillesse de l’accueil et l'esprit qui émane de ce salon de thé comme nul autre pareil à Paris, le visa ne devrait pas être difficile à obtenir.
De quoi devenir frequent flyer! 


Hanoi Corner
Café - Salon de thé - Streetfood
7 rue Blanche, 75009 Paris
Métro: Trinité

Facebook
Site internet

Banh mi 6,90€; bun 8,90€; Formules 9,90€ & 11,90€ (12h/15h)
Café filtre 3,50€; V60 5€; Egg coffee 6,00 €
Cococcino glacé; Café Vietnamien au lait (Chaud/Glacé) 4€; Chocolat chaud franco-viet - Bientôt disponible
Cake pandan 3€; manioc 4€

Lundi vendredi 10h - 18h, samedi 11h - 18h

1 commentaire:

  1. Non pas un voyage, un aller sans retour mais plutôt une rencontre, fraternelle, un lieu de rendez-vous entre 2 cultures, à une heure donnée.

    RépondreSupprimer