31 mars 2018

Ground Control 2, terrasse et food market

2e Ground!


On avait perdu le Control ! Et sur la même fréquence, les stands ont réouverts. Reçu 5 sur 5!


Toujours axé sur la street food de qualité, les animations, la terrasse immense, l'univers voyage vintage (avec une cabine d'avion reconstituée!) sans oublier les nouveautés... 

Le Frikeh syrien

Une radio FM qui émet sur place et sur les réseaux, 2 bars, un fleuriste (Mama Petula), etc, mais aussi la transformation de la halle attenante en food hall, comme au dit maintenant. C'est couvert et il y fait bon, ce que demandait le peuple.



Le week-end est propice aux activités spéciales: marché aux livres, musique, spectacles, pop-up, fête de jardin. Et le soir aux bars et soirées ambiancées. Choisissez bien votre moment.

La classe!

Ceux qui m'aiment prendront le train!
J'ai pris soin de vous écrire un article complet. Au sens où j'ai tasté les stands food, comme chaque année. Je me voyais pas vous faire une simple liste que vous pouvez trouver sur leur site...

Mise au banc, devant les stands

Alors en voiture Simone!

Ceux qui restent 
Voici le lien vers l'article sur la version 2016 de GC avec ces mêmes adresses.


Rozell
Et ses délicieuses galettes et crêpes artisanales, copieuses, généreuses et sans concessions. A ne pas rater si vous êtes amateur.


Rok by woodmen
Déménagement, puisque l'équipe quitte le bus au profit de l'ex stand alu de PNY.  Pour augmenter le succès, ils sont passés au burger de la mer  au saumon (car oui, malgré les critiques, tout le monde veut du burger), le fried fish avec frites. Et au fish & chips de lieu noir, plutôt gras. Les glaces arrivent bientôt.



Fish fried burger ou fish & chips!



Asado club
Autre déménagement, pour plus de confort et d'espace. Et toujours ces burgers au charbon déments et gourmands.

Excellent hamburger au bbq


Peppa Porchetta
Toujours sur la broche, pardon, sur la brèche, pour sa spécialité, la porchetta, excellente en sandwich baguette ou ciabatta. Mais aussi leur soupe de légumes en hiver (potiron mozza parmesan) et une nouvelle carte de desserts (gâteau chocolat sans gluten, panettone).



Les biens arrivés en gare

Caserecce all'amatriciana, sauce tomate maison
guanciale, parmesan 24 mois

Solina
Soyez bonnes pâtes voire très bonne pâtes. La farine ancienne qui sert de base et donne son nom est non modifiée. Elle vient d'une seule région, les Abruzzes. 
Cuisson parfaite, sauce intense mais parcimonieuse, comme en italie pour les casarecce, ravioli ou gnoccheti.
Tiramisu soyeux, tradi, plein de volupté.

Tiramisu rempli de douceur...
Leur tacos m'avait ébouriffé, éboustifaillé, retourné. Les compositions sont plus gastro et élaborées, et tout est maison, comme leur galette. Les burgers sont à tomber comme leur guacamole. Frais, acidulé, herbacé = un bonbon!


L'excellent guacamole!
Le burger onglet épices légèrement pimenté

MR Zhao

MO-CA, Mo au canard laqué!

Vous pouvez aller saluer Mr, s'il vous en dit. L'idée du voyage continue avec leur version du Mo-Mo (pain maison & garniture mijotée aux 12 épices) en plusieurs versions.  Comme ce MO-CA, canard laqué, poireaux, concombres, pâte de soja sucrée. Bel équilibre encore une fois, en sucré salé notamment.Le pain est plus ferme qu'un bao classique (pain baiji).
La salade de champignons noir à la texture géli-croquante (Forêt Noire, aux oignons rouges et coriandre) joue sur l'acidité à merveille. Les cookies de Jean Carrant (l'américaine à Paris) garde le côté asiate.

Salade de champignons, super sauce


Table Nali
Enfin un stand de street food africain à Paris. Et de qualité encore une fois. Si les plats sont classiques (Attieke aux légumes, poulet au tamarin & aloko) on trouve quand même de la différence. Notamment cette farine de manioc cuisinée comme une semoule. Son goût acidulé est fabuleux et apporte une sensation nouvelle. Beaucoup préféreront les frites de banane plantain plus faciles.
Les ingrédients sont sourcés et frais. En dessert Thiakry, au lait caillé et semoule de mil, revisité avec crème de soja, miel, raisin, zestes de citron et eau de rose...!

Poulet tamarin attiéqué, poulet mariné au gingembre, caramel de tamarin
semoule de manioc, courgettes, carottes, pickles d'oignons rouges

Faggio 
La pizzeria du 9e arrive en gare. Et en 1ere position. Le stand carré est ouvert pour nous permettre de jouer les contrôleurs. Pizza toujours aussi fine, réalisée avec de bons produits terroirs.


La Résidence
Un des projets phares de GC, accueillir des chefs qui tournent, proposé par Refugee Food Festival.
Et cela commence avec la fabuleuse cuisine du chef Syrien, Nabil Attar. Intense, parfumée, typée même. Beaucoup de technique pour ce houmous fabuleux, ce taboulé préparé avec une menthe particulière et sans tomates car hors saison, le moutabal onctueux, ou ce frikeh aux légumes légèrement croquant, ou au boeuf.
La prochaine invitée sera de Géorgie, d'après mes infos.

le super taboulé de saison, houmous, frikeh
Nabil, le syrien et la future
chef à droite, géorgiene

Le café
Autant le choix de gâteaux de Dupain est juste, avec sa gamme resserrée de classique assez naturel. Autant le choix du torréfacteur Richard reste trop basique, malgré la présence d'un bon barista.


On apprécie le choix cohérent, la qualité des propositions et de recettes parfaitement adaptées à l'endroit.
La dispo en U avec les stands tout autour des tables donne ce côté décontracté, pas trop organisé, cool (même si j'aime pas ce mot) que l'on retrouve dans les autres pays. Les bars ferment la lettre, et font des O, si ce n'est des bulles....

L'animation vient du stand de pizza quasi au centre, avec le four et les pizzaiolos en action.
J'aurais bien aimé trouver un autre "feu", en point d'accroche, genre bbq ou rôtissoire.
Mais on ne peut préjuger des conditions nécessaires, notamment en terme de secu et législations


Ground Control
81 Rue du Charolais, 75012 Paris
Ouvert du mercredi au dimanche
Entre 6€ et 14€, dessert autour de 6€


Un des bars
Bienvenue au réfectoire!
Par ici la police!
Asado
Un peu de sport?

Mama Petula
Peppa Porchetta

Le menu chez Chilam, avec äme!

1 commentaire: