5 juillet 2011

Nanashi 2, c'est encore mieux!

LE BENTO PARISIEN



Nous les limiers de la faim, les snipers de la gourmandise, on sait aussi se la jouer enquêteurs du Michelin. C'est pas parce qu'on avait déjà testé la première adresse du nom que nous allions laisser l'affaire s’arrêter là. Un bon moyen toutefois de voir si une cantine est capable de reproduire le succès voire de le dépasser.

Et autant vous dire que la mission est réussi, pour nous comme pour Kaori Endo, la chef, pour ceux qui savent pas. Nous avons même trouver la version Marais meilleur et plus agréable, tant au niveau de la déco, de l'ambiance que de la carte. Pour ceux qui connaissent, ils se sont installés dans les anciens locaux de"R Aliment", malheureusement fermé depuis 2 ans au moins.


Les deux bentos que nous avons commandés étaient délicieux, sains, équilibrés et copieux même si nous avons des appétits de japonais et non d'américains. Le premier présentait, au dessus d'un mélange de riz rouge et de quinoa, une "boulette" de saumon pané avec des morceaux de pomme de terre. Le second, un simple mais digeste blanc de poulet à la vapeur, délicatement parfumé. Cela ne vous fait peut-être pas frémir mais c'est roboratif sans vous peser sur l'estomac dans l’après-midi. Les deux plats étaient également accompagnés d'une salade japonisante: concombres marinés, tomates cerises, carottes, roquette, haricots verts frais. Du croquant et du goût.

Pour accompagner le tout, un grand verre de jus de fruit frais (brunion, melon, pomme, banane). La carte des desserts s'est bien étoffée mais on n'avait plus faim. Je sais, c'est pas pro mais il faut bien une raison bidon pour revenir.
Service très sympathique et doux. Le sourire était là malgré l'arrivé tardive (un bon test!). Et les prix! 13 euros le bento de cette qualité et 5 les desserts, c'est vraiment d'un bon rapport, surtout que la variété est grande puisque vous pouvez opter pour les entrées petites faims (miso, pizza briochée, rouleau de printemps, onigiri) ou les spécialités (don de boeuf ou chirashi de poisson). Attention, ce n'est pas un restaurant gastro mais un lieu calme qui permet de se faire du bien grâce aux propriétés de la cuisine japonaise.
Pour ceux qui n'aime pas manger dans les endroits sympa, il y a toujours la possibilité d'emporter ce que les cuisiniers préparent devant vous.

Ne vous inquiétez pas, je ne viendrai pas vous saouler lorsque j'irai chercher un dessert. Cependant, s'ils ouvrent un troisième endroit...

Nanashi 2
57 rue de Charlot, 75003 Paris

Aucun commentaire:

Publier un commentaire