29 juin 2015

L'apéritif selon Giraudet

Fruit of the loom

La vraie quenelle française


J'ai été invité à une dégustation des nouveaux produits de Giraudet. Il faut dire que je suis assez fan de leur gamme depuis plusieurs années. Notamment leur quenelle de céréales bio que l'on peut mettre dans des soupes. C'est donc avec plaisir que j'ai répondu à leur invitation.

L’intérêt est de pouvoir rencontrer les personnes derrière les produits et notamment le chef-cuisinier-sorcier aux manettes depuis 2000, Michel Porfido, l'homme aux 150 recettes! Cela permet de savoir ce qu'on mange bien sur mais surtout quel est l'esprit d'une marque et sur quel pied danser avec ses produits que l'on trouve en grandes surfaces? Le doute est toujours là.

Bien que la qualité se ressente en bouche, la confirmation a été plus que claire: que des bons produits frais, locaux, de saison, sourcés pour leur saveurs mais aussi pour composer une recette. Je ne pensais pas que le soin était aussi poussé.




Les préparations en apéro m'ont permis de penser à une utilisation nouvelle pour les mini quenelles: chaudes, en brochettes, associés à un autre ingrédient. Ce sont des bases pour inventer. La mini olives noire de Nyons AOP se marie à une tomate cerise ou la mini tomates séchées (au soleil) piment d'Espelette au jambon. Ça change des cacahuètes!

Mini mais beau, normal la photo n'est pas de moi


Par ici la bonne soupe!

Mais la découverte concernait surtout les soupes froides associées à de l'alcool, selon les idées du barman du restaurant Eclectic à Beaugrenelle. Bon, c'était une manière de nous apprendre que le resto fait aussi bar à cocktail dorénavant; c'est de bonne guerre. La soupe Fraise rhubarbe hibiscus rentre bien dans son gin pour l'été alors que le Tropical smooth mangue ananas banane lait de coco passion a attrapé un bon rhum. Cela permet de comprendre que tout est affaire de dosage. Subtil et léger, il permet de sentir toutes les saveurs de fruit, autrement, on risque le naufrage.

A la votre. On boit houmous!

Les textures sont épaisses et déroutantes si on est habitué au velouté à la française. Ainsi le Gaspacho andalou (tomates, concombre, poivron, huile d'olive, vinaigre Xérès) avec ses morceaux et plus encore sur la Glacée des Cyclades (lentilles corail, huile de sésame, pomme et citron) proche d'un houmous. En tout cas, on retrouve les mêmes déterminants: caractère, profondeur, richesse.
Pour continuer en si bon chemin, le "faux mojito" du mixologue, sans glace pilée ni feuille de menthe pour garder un sourire irréprochable dans ce lieu assez élégant décoré par Tom Dixon!

le "Faux mojito"! Limpide


Une entreprise entre tradition et créativité, en avance sur son temps et un peu en dehors aussi, soucieuse de la qualité de ses recettes et du plaisir de ses clients, cette fois humanisée.

P.S Giraudet possède également un stand de vente mobile, donnant un axe street food qui ne pouvait que nous interesser

Maison Giraudet
Adresses à Bourg-en-Bresse, Annecy, Lyon et Paris 3 et 6 et en grand magasin
Restaurant Eclectic Beaugrenelle 75015 Paris

1 commentaire: