29 janvier 2014

The Brokern Arm, le retour

Rien de cassé!


Petit retour à ce coffee...de shop avec l'arrivée de la nouvelle cuisinière pour attester de la qualité de l'endroit.



Vous savez que Les Tasters aiment revenir et tester plusieurs plats. Cela évite les erreurs et les mauvais jugements. Et on a pas été déçu.

La jeune chef officie dans une cuisine aussi grande que celle des 7 nains, et elle a le teint claire. Déduisez-en ce que vous voulez mais je paris qu'elle cuisine mieux que Blanche Neige. En tout cas, c'est magique de faire aussi bien dans aussi peu d'espace, coincé par un poteau mal placé.

On retrouve le même gout de éclectisme, de l'association subtile, de la surprise et ce jeu de couleurs et de texture qui la fait passer pour une graphiste de l'assiette.

Risotto au Comté 18 mois d'affinage/fines lamelles de chorizo/salade de légumes de saison

Palette aromatique, aux fleurs

Pain schwartzbrot/houmous vert/jambon Rostello/chou rouge citronné

Sandwich aussi coloré, mêlant acidité, fraîcheur et salé

Les barristas ou barristettes sont nouvelles aussi. L'équipe est donc entièrement féminine, ce qui contribue à mon avis, à l'aspect reposant et accueillent du lieu. On a reconnu l'ancienne préparatrice de Lomi, gage de qualité.

Tarte à l'orange renversée: confit d'orange, mascarpone au dulce de leche, crumble fin 

Beau et surprenant jeu de texture et de saveur amer/sucré

Les gourmands curieux pourront également acheter à l’épicerie que les tablettes de chocolat New Yorkais artisanaux, les fameux et goûteux (coûteux?) Mast Brothers. Et toujours Cheese-cake de Rachel et cake d'Emperor Norton.

cake gourmand à la cuisson poussée

Toujours aussi frais, beau et délicieux. Un lieu paisible en face du parc...quand la salle n'est pas pleine. Il y a maintenant 2 tables dehors. J'y mangerais partout!


Sandwich 9.5€ - plat 15.5€ - dessert 6.5€
Expresso 2.5€

The Broken Arm
Cantine café shop
12 rue Perrée, 75003 Paris
Tél: 01 44 61 53 60

Ouvert de 9h à 18h du mardi au samedi
café à emporter

Le premier article ici.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire