7 octobre 2017

La Bête Noire, le restaurant qui fait tout un plat de la méditerranée

Pour une virée revigorante autour des rives et des tours en virages de Mère Méditerranée





Parfois, l'histoire est belle..
Il était une fois, une cuisinière malte qui se promenait dans les bois parmi les effluves et les parfums des herbes folles de son île. Maria était son nom. Elle cherchait a rencontrer la bête noire...On pourrait l'appeler Maria et la bête noire....
Ce conte n’effraiera pas les enfants et plaira beaucoup (trop) aux adultes. 

Le plateau des desserts
Shortbread macaron sicilien, cake pommes cannelle
gâteau à l'orange et à l'huile d'olive
babka

Si tout commence à Malte, l'action prend part dans tout​ le bassin méditerranéen. On passe ainsi du bleu à l'orange (maltaise) comme du grec à l'italien.

La fameuse babka (chocolat banane)



Soit des gnocchis à la romana (à la semoule de blé), girolles rôties, confit de coing japonais en sucré/vinaigre, pissenlit, caciocavallo jusqu'au gâteau à l'orange et huile d'olive! Si c'est pas une signature ça!
La carte des délices sucrés passe ainsi par la babka différente selon les jours (choco/pistache; choco/banane...), un cake du jour (pommes/caramel ou courgettes chocolat) aussi haut qu'un mont, un joli shortbread rhubarbe/coing du Japon ou bien une sorte de corne de gazelle amande à la sicilienne appelé macaron.
Un peu plus et on se prendrait pour Ulysse! D'autant que les sirènes sont bien appétissantes. Et y a pas de Malte à se faire du bien.

Les gnocchis a la romani, girolles rôties, confit de coing japonais,
 pissenlit, roquette

Pour faire étape, il est possible de naviguer entre plat veggie, viande ou poisson. Le tout servi dans une magnifique poterie d'argile réalisée par une artiste maltaise.
Les grands plats creux comme des vases, sorte de cratères antiques, serviront àe partager la pitance sur toute la table. Bien dans l'esprit de la région.


Les ingrédients secrets, presque mythiques, associent produits courants du marché et récolte sauvage. Il n'y a qu'à regarder ces sirops de plantes a boire comme des élixirs (ortie, fleur de sureau ou sureau) parfois additionné de miel. Et même de vodka!
De quoi se prendre pour un dieu! Si le restaurant n'est pas loin du Panthéon, on attendra un peu avant d'y reposer.

Les pâtes artisanales napolitaines et l’épaule
de porc rôti lentement, sauce tomate

Tout est frais et fait maison. La viande de la ferme de Clavisy, entre autre, notamment pour le porc rôti lentement. On retrouve la garniture dans les panini à emporter. Pas de gachis!
Espresso Ethiopie, gâteau à l'orange et huile d'olive


Pour l'offrande, on nous a suggéré un gâteau au miel à la russe (Medovic)! Une alternance de biscuits géants imbibés de cream cheese retravaillée et de pas mal de miel. Le gâteau de coeur de Maria, celui de sa grand-mère et de son enfance. Encore à l'essai, il mériterait une pointe de parfum, soit par le miel ou par de la vanille dans la crème.


La descente sur terre se fera à l'aide des bons cafés de Juno, partenaire dans l'aventure. Les grains sont sélectionnés et torréfiés maison! Au choix, Éthiopie, Tanzanie, Inde selon des profils plus liés aux origines qu'à la nationalité italienne du torréfacteur.

Le medovic


Si les associations sont originales et différentes, l'idée est de créer un espace de partage, d'échange, qui témoignent de la vie et du parcours de la chef, hors mode ou tendance. La maîtrise et le goût pour les marinades, les cuissons lentes et les rôtis donnent de la douceur et du caractère à sa cuisine. Même si certaines recettes pourraient encore être plus fines ou plus abouties, elles sont généreuses avant tout, et sentimentales. La cuisine est devenue son langage pour nous toucher.


Vous êtes donc à bon port(Royal) chez Juno. L'histoire est sans fin puisque la carte change quotidiennement. Ce qui ouvre vers d'autres aventures. 
Si l'espace évoque une antre de conte, Maria sera la parfaite fée du logis et l'Italien souriant, Bartholomeu, le commis. Votre instinct sauvage vous révélera que la bête noire ne vous effraie plus, et qu'elle a aussi faim que vous de bonnes victuailles.


La Bête Noire
58, rue Henri Barbuse 75005 Paris
Tel: 06 15 22 73 61
Metro Raspail, Port-Royal

Ouvert du mardi (8h - 17h), du mercredi au vendredi (8h - 23h), samedi et dimanche pour le brunch
de 9h  à 18h
Plat du jour autour de 14€, panini à emporter 6.50€
Desserts du jour de 3,50€ à 4€

Sachet de café de 6€ à 12€ env
Expresso 2,20€

tomates coeur de Boeuf mariné des heures!
cake orange huile d’olive et fruits confits

le Medovic, généreux on vous dit!
tarte pommes myrtilles, assez épaisse (mélange de farines)
les sirops naturels de plantes sauvages cueillies
en duo avec la chef
Le panini à emporter avec la viande du plat du jour (roasted pork)
les fameuse jarres à partager

3 commentaires:

  1. La cuisine est devenue son langage pour nous toucher.

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Bien que Maria soit de Malte, il n'y en a pas pour l'instant. Cela dit la carte est largement méditerranéenne. Pour bientôt?

      Supprimer