7 septembre 2013

"Tokyo Self" au Palais de Tokyo

Pour faire Palais net!


Incroyable, un musée a réussi à créer une cantine qui ne soit pas insipide et cher!


Des soucoupes volantes voue épient.
Certes, c'est un petit espace coincé entre la librairie et le resto. A l'anglaise, avec une belle vitrine bien présentée, moins en fin de journée (parfois dévalisée). Les touristes habitués à de jolie cafete (je trouve que cafétéria fait trop autoroute) de musée et souvent de qualité, surtout à Londres, peuvent enfin éviter les prepa industrielles et inesthétiques. Tout est confectionné par le restaurant Tokyo Eat le jour même.

Flou mais on a compris, salades natures
Les cultureux affamés peuvent ainsi se sustenter le corps de salades nourrissantes (Dame de Shanghai: poulet/légumes/coriandre/flocons bien fournie en volaille, 3,50€ ou veggie: pommes de terre/oeuf dur/carottes, 3.5€) ce mois-ci et un meli-melo de betteraves (rouges, blanches) et de gâteaux préparés par le chef patissier, un ancien de Hermé.
Pour les mangeurs de pain franchouillards, il y a des jambon-beurre, ouais. La salade de fruit de saison fait aussi son petit effet mais je n'ai pu résister au cake citron bien compact (2,50€). La présence de recettes plus élaborées témoigne du niveau, panacotta fruits rouges/fruit de la passion; Fontainebleau fruits rouges/faisselle vanille; moelleux chocolat et l'hommage au maître, les macarons.

Et/ou desserts gourmands
Les prix étant assez doux, ce qui est surprenant quand on compare avec les endroits équivalents, cela en fait un point d'attache intéressant dans le quartier (réouverture prochaine du musée Galliera, juste en face). Il y a une machine à café qui ravira tous les amateurs de café archi brûlé au goût de papier (le fameux café français), les plus nombreux malheureusement.



Le mobilier est à l'image du lieu, coloré et inconfortable. Mais la présence du wifi peut vous permettre de travailler, surtout si vos fesses sont rembourrées, à l'instar des banquettes en bois...ferme.
En plus des boissons plein de sucre qu'ils sont obligés de vendre vu la demande, il y a des jus digne de ce nom: Joozy et Vitamin Water, et du thé pour les filles. Non je plaisante, pour tout le monde. Et surtout pour les amateurs d'art contemporain puisque depuis la nouvelle présidence, le musée a trouvé une nouvelle dynamique. Le restaurant attenant sert également en terrasse à l’extérieur; et tous les connectés foodisteux passionnés savent que le nouveau resto Monsieur Bleu vient d'ouvrir dans nouvelle aile ouest.


Assez dit, après on se noie, dans la Seine et les infos. Au lieu de profiter du paysage arty en compagnie d'une bonne salade.

Ce ne sont pas les ingrédients
L'animal au centre n’est pas pour les lasagnes


13 Avenue du Président Wilson  75116 Paris
Tél: 01 47 20 00 29
http://www.palaisdetokyo.com/fr/lifestyle/le-tokyo-eat


Aucun commentaire:

Publier un commentaire